L’interview de Blandine Fischer (Infopro) : « Actionaria est un rendez-vous incontournable pour s'informer et se former... »

Boursorama le 22/11/2012 à 17:00
0
Le salon Actionaria se tient les 23 et 24/11 au Palais des Congrès à Paris. Une occasion incontournable de renforcer le lien entreprises-actionnaires explique Blandine Fischer, commissaire générale du salon et directrice du Pôle Finance d’Infopro.

Le Salon Actionaria souffle cette année ses quinze bougies. Pourquoi venir à Actionaria cette année ?

Blandine Fischer : Depuis l’origine, la vocation du salon est d’abord pédagogique. Dans un contexte de marchés toujours chahutés, Actionaria s’affirme comme un rendez-vous incontournable pour rassurer, informer et former ceux qui sont intéressés par la Bourse. L’actionnaire doit comprendre où il investit, revenir aux fondamentaux. La relation actionnaires-émetteurs est aujourd’hui largement dématérialisée, d’où l’importance d’un contact physique dans le cadre du salon Actionaria. C’est pour cela que nous organisons des réunions d’actionnaires et les Agoras des présidents, dans un cadre moins formel que celui de l’assemblée générale. C’est une conviction si forte que nous avons rédigé un livre blanc avec Havas France pour prolonger cette démarche et renforcer le rôle économique des actionnaires dans le paysage français et dans les entreprises.

Quelles propositions précises faites-vous dans ce livre blanc ?

B.F : Parmi nos propositions concrètes, nous proposons la création d’un Plan d’épargne investissement (PEI). Plus ambitieux que l’actuel PEA, il serait accessible dès l’âge de 16 ans, aurait une durée de vie plus longue (12 ans) car nous pensons que l’investissement en actions doit être réalisé dans une optique de long terme. Le plafond serait plus élevé, à 200.000 euros. Enfin, le périmètre d’investissement devrait être plus large et cibler des entreprises de toutes tailles.

Des nouveautés cette année au salon Actionaria ?

B.F : Nous avons mis en avant la thématique : « Bien comprendre les entreprises pour mieux investir ». L’investissement en actions doit servir à financer le développement des entreprises. A côté des espaces traditionnels consacrées aux entreprises (grandes capitalisations et valeurs moyennes), nous ouvrons également un espace Conseil & Investissements réunissant professionnels de la finance et de la gestion de patrimoine ainsi qu’un espace dédié aux sociétés non cotées. Nous allons organiser des « speed dating » où des patrons de PME disposeront d’une dizaine de minutes pour convaincre le public d’investir dans leur entreprise. Enfin, les visiteurs auront accès à des consultations patrimoniales gratuites et personnalisées par des conseillers en gestion de patrimoine (CGP).

Quel est le profil type du visiteur d’Actionaria ?

B.F : L’an dernier, 30.000 visiteurs sont venus à Actionaria. Le profil type du visiteur est un actionnaire plutôt averti, qui dispose dans plus de la moitié des cas d’un portefeuille de plus de 150.000 euros. Selon notre enquête, 47% des visiteurs estiment que de rencontrer des chefs d’entreprises pourraient les inciter à investir ou à accroître leur investissement. De même, 30% des personnes interrogées sont prêtes à allouer de nouvelles sommes à leur épargne boursière au cours des six prochains mois.

Propos recueillis par Julien Gautier

Réagir 0
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant