L'internat de Sourdun attire les candidats

le
0
Trois ans après son lancement, le premier établissement du genre affiche une belle réussite.

Lancé en 2009 par Nicolas Sarkozy dans le cadre du plan espoir banlieues, Sourdun (Seine-et-Marne), dans l'académie de Créteil, est le plus ancien des 26 internats d'excellence existant en France. Le but de ces internats: donner une chance supplémentaire à des élèves issus de milieux défavorisés, mais qui ont un fort potentiel. «Nous choisissons des élèves qui n'ont pas forcément des résultats extraordinaires, mais qui ont l'envie et la capacité d'aller plus loin», explique Bernard Lociciro, directeur de l'internat de Sourdun. Souvent des jeunes qui, à cause d'une situation familiale ou financière compliquée, ne peuvent pas se concentrer sur leur travail scolaire comme ils le devraient.

Pour encourager les 389 élèves, réparties de la sixième à la classe de prépa, l'administration de Sourdun déploie les grands moyens. Après une journée classique de cours, les adolescents ont droit à des heures d'études pour faire leurs devoirs, ou à des cours de soutien s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant