L'internat au secours de parents désemparés

le
0
Plus de la moitié des appels adressés à la plate-forme Écoute infos familles sont des demandes de places en pension.

Il est des crises d'adolescence qui font tanguer les familles et des désespoirs de parents qui ne se confient qu'au téléphone. «Je sens que je n'y arrive plus, j'ai peur», s'épanche la mère d'un garçon de 15 ans. «Mon fils est réfractaire à tout. Il a beaucoup de mal en classe et cela devient conflictuel à la maison. On ne sait plus comment faire et on réfléchit à l'internat», suffoque la maman d'un élève de 4e.

Des mots qui reviennent en boucle dans la bouche des parents qui confient leur désarroi à l'un des cinq professionnels d'Écoute infos familles, le numéro d'aide à la parentalité de la fondation Apprentis d'Auteuil, fraîchement rebaptisé (1). Grosses angoisses ou petites crises, le service a répondu l'année dernière à 3126 appels de familles et aiguillé la majorité d'entre elles vers des solutions éducatives, soit en interne dans le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant