L'interminable sauvetage du navire piégé en Antarctique

le
0
Le brise-glace australien attendu par les 74 passagers de l'Akademik Chokalskiy, prisonniers de la banquise depuis six jours, a dû faire demi-tour. Une tempête de neige rend impossible toute opération de sauvetage.

L'horizon ne se dégage pas, pour les 74 passagers de l'Akademik Chokalskiy, ce navire russe piégé par les glaces de l'Antarctique depuis mardi dernier. Un brise-glace australien avait pourtant réussi à s'en approcher à moins de vingt kilomètres, mais le blizzard a empêché lundi leur libération, la visibilité étant trop faible pour continuer.

Ce nouvel échec reporte de plusieurs jours le sauvetage des scientifiques, journalistes, touristes et membres d'équipage à bord.

Un brise-glace chinois, le Dragon des neiges, a déjà tenté en vain de venir en aide au navire russe. Son hélicoptère pourrait permettre de secourir les passagers mais l'appareil est pour l'instant cloué au sol à cause de la mauvaise météo. «On ne peut pas faire voler un hé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant