L'Inter remporte une belle purge

le
0
L'Inter remporte une belle purge
L'Inter remporte une belle purge

L'Inter s'en sort à Bologne au terme d'un match soporifique (1-0). C'est Mauro Icardi qui a inscrit le seul but de la rencontre en profitant d'une énorme erreur de la défense des Rossoblù. L'Inter peut aussi remercier Handanović, auteur d'un exploit sur Destro au bout du temps additionnel.

Bologne FC 0-1 Inter
But : Icardi (67e) pour l'Inter

67e minute de jeu : Felipe Melo vient de laisser ses partenaires à dix après une heure de non-football. L'Inter n'arrive toujours pas à développer son jeu et on ne voit pas bien comment elle pourrait ouvrir le score. Mais c'est sans compter sur le défenseur de Bologne, Alex Ferrari, qui se troue complètement et permet à Ljajić de servir sur un plateau Icardi. L'Argentin ne se fait pas prier et ouvre évidemment le score. Un but logiquement décisif dans une rencontre aussi fermée et pauvre en occasions. D'autant plus qu'Handanović réalisera une parade dingue sur Destro dans le temps additionnel. L'Inter s'impose et retrouve provisoirement la première place de Serie A. Ce qui, a priori, ne restera pas longtemps le cas avec de prestations aussi peu convaincantes.

L'Inter s'en sort


Avant d'affronter Bologne, l'Inter pointe en deuxième position mais reste sur 4 matchs sans victoire. Surtout, le jeu développé par les Nerazzurri commence à franchement à inquiéter. Et ça ne s'améliore pas lors de la première période au stadio Dall'Ara. Lente, prévisible, stéréotypée, l'Inter ne parvient pas le moins du monde à inquiéter son hôte du soir. Tout juste peut-on gentiment noter un coup franc lointain d'Adem Ljajić facilement capté par Da Costa quelques instants avant la pause. Pis, l'Inter s'est même fait peur plusieurs fois.

Les Nerazzurri reprennent également timidement après la pause. Il faut ainsi attendre près d'une heure pour voir une vraie occasion. Mais Perišić se fait contrer sur la ligne par Taider. Dans la foulée, Felipe Melo écope d'un second carton jaune et est expulsé. L'Inter profite toutefois des errements de la défense de Bologne pour prendre l'avantage par Icardi (1-0). Un but que les hommes de Mancini défendront jusqu'au bout face à de timides Rossoblù. Avec une statue à ériger à Handanović, auteur d'une parade fabuleuse sur Destro juste avant le coup de sifflet final. Il faudra quand même montrer bien autre chose samedi soir face à la Roma.
[H2…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant