L'Inter peut-elle vraiment être championne ?

le
0
L'Inter peut-elle vraiment être championne ?
L'Inter peut-elle vraiment être championne ?

Très solide, mais aussi poussive lors de la première partie de saison, l'Inter est toujours en course pour le Scudetto avant d'aborder la première journée retour de cette Serie A 2015/2016. Pour autant, l'Inter a-t-elle vraiment une chance de titre cette saison ?

"1 à 0 est un résultat qui me plaît énormément. Surtout parce que ça fait parler beaucoup de gens et c'est la plus belle chose qui soit. Si on gagnait les quinze prochains matchs 1 à 0, ça serait parfait. Imaginez... Tous les journaux ne parleraient que de ça… Fantastique ! Je serais très heureux." Samedi dernier, Roberto Mancini s'amusait en conférence de presse - avant de recevoir Sassuolo - des critiques faites à son Inter. Rien de méchant en soit, sauf que ces déclarations se sont un peu retournées contre lui. En effet, les Nerazzurri se sont inclinés à la dernière minute face aux Neroverdi après avoir pourtant réalisé un match plein, voire l'un des plus aboutis sur le plan offensif depuis un moment. Seulement, ils sont tombés sur un mur dans les cages de Sassuolo en la personne d'Andrea Consigli. Comme si l'Inter avait été prise à son propre jeu. Comme si le destin s'était chargé de punir Roberto Mancini pour sa petite preuve d'arrogance. Résultat, l'Inter a laissé filer le titre honorifique de champion d'hiver et surtout concédé sa deuxième défaite d'affilée à domicile, puisque la Lazio était déjà venue s'imposer à San Siro avant la trêve hivernale. Alors est-ce grave docteur ?

Le Scudetto, pas l'objectif annoncé


"C'est sûr que c'était mieux quand on gagnait 1-0 en souffrant", a dédramatisé Roberto Mancini en conférence de presse, dans la foulée de la défaite face à Sassuolo. Avant d'en faire de même via son compte officiel Twitter : "Nous sommes conscients d'avoir fait une bonne phase aller. Nous continuons à travailler pour en faire autant lors de la phase retour. Les résultats arriveront", a ainsi tweeté le coach nerazzurro. En effet, la qualité de la première partie de saison de l'Inter ne souffre d'aucune contestation. Avec 39 points au compteur après 19 journées (12 victoires, 3 nuls, 4 défaites), les Nerazzurri ont largement répondu aux attentes qu'avait suscitées leur mercato estival prometteur. On peut même ajouter qu'au même stade de la saison passée, ils disposaient de 13 points de moins, pour mesurer encore davantage leur progression. Pour autant, Roberto Mancini a-t-il raison de se montrer si optimiste quant à la deuxième partie de saison ? Les 10 victoires engrangées sur la plus petite des marges (neuf fois 1-0, une…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant