L'Inter bat la Roma et fait une fleur à la Lazio

le
0

Victorieux 2-1 de la Roma, les nerazzurri retrouvent la victoire et doublent les cousins milanais au classement. Quant aux giallorossi, ils risquent de voir la Lazio prendre une petite avance dès demain dans la course à la seconde place.


Inter Milan - AS Rome
(2-1)

Hernanes (15'), M. Icardi (88') pour Inter Milan , R. Nainggolan (63') pour AS Rome.


La Lazio peut remercier ses anciens. La semaine passée, c'est son ancien coach Edy Reja qui était venu chercher un nul à l'Olimpico face à la Roma. Ce soir, c'est Hernanes qui contribue à la défaite des Romanisti. L'Inter en profite ainsi pour passer devant le Milan AC. Objectifs bien différents pour les deux villes : place de dauphin de la Juve pour les Romaines, supériorité citadine pour les Milanaises. Le tout étant très symptomatique de la nouvelle hiérarchie du football italien. Il a fallu toutefois attendre la fin de la rencontre pour voir l'Inter s'imposer, exactement la 88ème, lorsqu'Icardi inscrit le but du 2-1. La série noire continue pour Rudi Garcia.
Hernanes paye sa cabriole
Inter-Roma : c'est le classique de la seconde partie des années 2000, lorsque les deux équipes se tiraient la bourre dans toutes les compétitions nationales, avec un net avantage pour les nerazzurri. Toutefois, les giallorossi vantent une excellente tradition à San Siro, avec seulement une défaite lors de leurs neuf dernières visites. Et cette tradition est respectée en début de match avec une Roma qui tient le ballon dans le premier quart d'heure et qui inquiète Handanovic par une belle frappe de De Rossi hors de la surface. La même pour Hernanes donc, sauf que cela finit au fond des filets. Au bon souvenir des tifosi de la Lazio.

Les Romains réagissent immédiatement puisqu'ils touchent le poteau par Ibarbo une minute après l'ouverture du score interista. Le Colombien et le Grec Holebas sont les plus remuants tandis que Totti est obligé de revenir très bas pour chercher les ballons. Côté Inter, c'est le benjamin Gnoukouri qui régale. Agé de 18 ans, il en est à sa deuxième titularisation consécutive après le derby et fait très bonne impression. La première mi-temps se termine par un nombre incalculable de petites fautes qui rend la qualité globale du match très moyenne. A signaler l'expulsion du…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant