L'Inter accélère et profite des accidents

le
0
L'Inter accélère et profite des accidents
L'Inter accélère et profite des accidents

La Fiorentina accrochée par l'Empoli, la Roma qui patauge à Bologne et c'est l'Inter qui en profite en corrigeant Frosinone. Derrière, le Napoli tient le bon rythme et la Juve continue tranquillement sa remontée face à un faible Milan.

L'équipe de la journée : l'Inter Milan


Et si l'Inter était bel et bien capable d'enclencher la vitesse supérieure ? Après maintes victoires à l'arrache, marquées le plus souvent par un réalisme ou une réussite folle - à vous de choisir -, les hommes de Roberto Mancini n'ont cette fois pas fait de détails face à Frosinone (4-0). Si le jeu des Nerazzurri a encore été un peu poussif en première période et que Superman Handanović a dû s'employer pour éviter l'ouverture du score de Soddimo, la seconde période a été beaucoup plus convaincante. Avec, en prime, trois jolis buts inscrits au terme de belles actions collectives. On vous voit venir, ce n'était que Frosinone en face ? Ça tombe bien, lundi prochain l'Inter se déplace à Naples…

Youtube

Le joueur de la journée : Lorenzo Insigne


Le Napoli, justement, qui n'en finit plus d'impressionner. Face à la défense regroupée du Hellas, les Azzurri se sont longtemps cassé les dents, mais ils ont fini par faire la différence grâce à Lorenzo Insigne, d'abord buteur, puis passeur décisif pour l'incontournable Higuaín. Non convoqué avec l'Italie, le feu follet napolitain a ainsi envoyé la meilleure réponse possible à Antonio Conte. Pris en grippe par le public de Vérone - à cause de la rivalité historique avec Naples - Insigne a aussi pris un malin plaisir à taper le Hellas : "C'est un grand plaisir de marquer ici, avec toutes les insultes qui m'ont été faites durant la rencontre. Je dédie cette victoire à ma ville qui tenait tant à ce match. "

Vous avez raté Fiorentina-Empoli[SPAN…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant