L'Institut Montaigne propose un plan Marshall de l'apprentissage

le
0

L'institut de réflexion milite pour une «véritable politique de valorisation de l'apprentissage» en vue de redresser une activité qui a connu, en 2013, un coup d'arrêt sévère (-8%) après trois années de hausse.

C'est un véritable plan Marshall en faveur de l'apprentissage que propose le think-tank libéral l'Institut Montaigne: dix mesures permettant de simplifier l'accès des moins qualifiés à ce type de formation qui fait merveille en Allemagne avec un taux de 17 % des 16-25 ans concernés, contre 7 % en France.

L'auteur, Bertrand Martinot, a été conseiller social de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2008, puis délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle jusqu'en 2012. Il milite pour une «véritable politique de valorisation de l'apprentissage» qui devrait concerner, selon les objectifs affichés au début de son quinquennat par François Hollande, 500.000 jeunes à l'horizon de 2017 et que Nicolas Sarkozy voulait pousser, lui, à 800.000 en 2015. Et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant