L'Institut culturel de Google, pour démocratiser encore plus l'art

le
0
Capture d'écran du site de l'Institut culturel de Google 2013 Google
Capture d'écran du site de l'Institut culturel de Google 2013 Google

(Relaxnews) - Alors que le siège de l'Institut culturel de Google a été inauguré à Paris cette semaine, ce projet avant tout virtuel permet aux internautes de créer leur propre collection d'art à partir de 400 d'institutions à travers le monde.

Cet institut s'inscrit dans le Google Art Project lancé par le géant californien en 2012.

Au moment de cette inauguration, Google a annoncé 34 nouveaux partenaires permettant aux internautes d'avoir accès à plus de 57.000 oeuvres d'art en ligne.

Pour personnaliser sa propre galerie d'art, il suffit d'avoir un compte Google actif afin de pouvoir accéder à toutes les fonctionnalités du Centre culturel.

Parmi les institutions représentées dans le projet, on note pour la France le Musée D'Orsay, ceux de l'Orangerie, des Arts et Métiers, du Quai Branly mais aussi différents châteaux comme celui de Versailles et Chambord, pour ne citer qu'eux.

Mais c'est bien un projet mondial permettant aussi de "visiter" le Royal BC Museum et l'Art Gallery of Ontario du Canada, l'Art Gallery of New South Wales et Art Gallery d''Australie, le Musée du Football du Brésil, voire même la Maison Blanche aux Etats-Unis. L'Afrique du Sud donne accès au Nelson Mandela Centre of Memory et au Rock Art Research Institute, et la Chine à certaines parties du Ullens Center for Contemporary Art de Pékin et au Hong Kong Museum of Art.

Le site s'articule autour de trois axes : Art Project (projet artistique), Evénements historiques et World Wonders (Merveilles du monde) pour aider les visiteurs à choisir un type de galerie personnalisée et la partager aisément avec leurs amis et autres abonnés sur les réseaux sociaux.

www.google.com/culturalinstitute/home

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant