L'insolente vigueur du marché automobile américain

le
0
Alors que l'automobile européenne se morfond dans une crise profonde, le marché américain a enregistré en 2012 sa plus forte progression depuis près de 30 ans. Seul bémol : le recul des parts de marché. » 2012, année noire pour le marché automobile français

Le contraste est saisissant. En crise profonde en Europe, le secteur automobile reste vigoureux aux États-Unis. Soutenues par la lente reprise de l'économie, des facilités de crédit plus accessibles et le besoin de remplacer un parc vieillissant, les ventes automobiles ont augmenté de 13,4 % en 2012 par rapport à 2011. Leur plus forte progression depuis près de 30 ans. Avec près de 14,5 millions de véhicules vendus en 2012, le marché américain a même réalisé sa meilleure année depuis 2007 quand les constructeurs nationaux avaient vendu plus de 16 millions de véhicules. À titre de comparaison, les ventes en Europe se sont effondrées de près de 14 %. Même l'Allemagne, numéro un sur le continent, n'a pas ét...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant