L'insolente croissance britannique menacée par les eaux

le
0

INFOGRAPHIE - La tempête météorologique qui sévit actuellement risque fort d'avoir un impact négatif sur l'économie du pays.

Dopé par le retour de la croissance en 2013 (1,9 %), le gouvernement britannique s'était déjà quasiment attribué la médaille d'or de l'économie la plus performante de l'Union européenne pour 2014. Dès le 1er janvier, David Cameron promettait que le redressement spectaculaire du Royaume-Uni, six ans après la crise historique de 2008, serait la «success story» de l'année. Et, fin janvier, le Fonds monétaire international (FMI), qui au printemps dernier avait mis en garde le Royaume-Uni contre les effets néfastes de sa politique d'austérité, avait prédit une croissance de 2,4 % pour l'économie britannique en 2014.

Or, ces intempéries sans précédent risquent d'entraver la reprise économique et de mettre à mal l'optimisme qui commençait à s'emparer des Britanniques. Mercredi, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, a aff...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant