L'inquiétude grandit sur le Portugal

le
0
Une troisième agence de notation, Moody's, a dégradé la dette du Portugal. Les taux d'intérêt auxquels sont soumis le pays sont actuellement insoutenables, estime-t-elle.

La crise portugaise s'aggrave. L'agence de notation Moody's estime à son tour que le pays va bientôt devoir faire appel à l'aide internationale malgré le refus de son premier ministre démissionnaire José Socrates. Elle a en conséquence dégradé, après ses consoeurs Fitch et Standard & Poor's, la dette portugaise de A3 à Baa1. Cette décision est assortie d'une perspective négative pouvant déboucher sur un nouvel abaissement dans les prochains mois.

Moody's estime que «les coûts de financement actuels atteignent des niveaux insoutenables, même à court terme». Après la décision de l'agence de notation, les taux d'intérêt à dix ans atteignent 8,63%, celui à deux ans 8,84%, rapporte l'agence Bloomberg. D'autre part, pour la première fois depuis le début de la crise, le coût de l'assurance sur le risque de faillite du Portugal a dépassé mardi matin celui attaché à l'Irlande (598 points, contre 590, selon les données Markit).

Les marchés craignent qu'en r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant