L'inquiétude grandit sur la dette locale de la Chine

le
0
Les fonds détenant des obligations des collectivités chinoises enregistrent de lourdes pertes.

Quand le spectre de la dette apparaît même en Asie, nouveau moteur de la croissance mondiale, il fait frémir les marchés. L'annonce, fin juin, d'un endettement record inattendu des collectivités locales chinoises a rendu les investisseurs nerveux ces dernières semaines. Le Bureau national de l'audit (BNA) avait conclu dans un rapport inédit que provinces et municipalités de Chine avaient accumulé près de 1160 milliards d'euros de prêts fin 2010. Selon certains économistes, le chiffre pourrait même atteindre 1500 milliards d'euros. Une nouvelle peu goûtée par le marché obligataire, où les municipalités chinoises enregistrent les unes après les autres des reculs cuisants. Le fonds d'investissement de développement de la ville de Fuzhou, dans le Sud-Est, a par exemple perdu 7,8% au cours des derniers jours.

Une croissance à deux chiffres

Sur le plan macroéconomique, Pékin est loin de Washington. L'empire du Milieu est riche, assis sur un tas de devises avec des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant