L'inquiétante piscine de Fukushima

le
0
Elle contient 1500 barres de combustible nucléaire. Si elle se vidait, les conséquences seraient catastrophiques.

Les experts s'accordent aujourd'hui à estimer que la piscine du réacteur 4, à Fukushima, représente le pire legs de la catastrophe du 11 mars 2011. Celle-ci contient 1500 barres de combustible nucléaire. Une nouvelle secousse pourrait endommager davantage la piscine, la vider de son eau et déclencher le réchauffement inextinguible, donc l'émission radioactive, desdites barres.

Ce scénario est peu probable, mais il existe. L'opérateur de la centrale Tokyo Electric a renforcé le bâtiment, et assure qu'il peut soutenir un séisme similaire à celui, historique, du 11 mars. Si celui-ci avait néanmoins lieu et que la piscine s'effondrait, les conséquences pourraient être similaires ou pires que celles de Fukushima.

Cette fois encore, la direction du vent serait cruciale. En 2011, le vent avait poussé vers l'océan Pacifique les émissions radioactives de la centrale, les dispersant avant leur arrivée au-dessus de l'Amérique. Mais que le vent souffle à l'ouest, et ces r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant