L'innovation, puissant relais de croissance pour Pernod Ricard

le
0

Pour conquérir ses futurs consommateurs, le géant français des spiritueux mise sur de nouveaux alcools? et sur un très futuriste bar à cocktail connecté.

«Distinction». C'est le petit dernier de la gamme Martell, introduit en Chine en septembre. Un cognac VSOP, plus accessible que les Noblige, Cordon Bleu et Chanteloup. Destiné à la classe moyenne chinoise, le breuvage est spécialement assemblé pour accompagner les repas. «Les premiers chiffres sont bons, assure Thierry Billot, directeur général des marques du groupe Pernod Ricard, propriétaire de Martell. Nous avons une position de leader du cognac en Chine, nous avons bien l'intention de la garder malgré les difficultés actuelles du marché», où les ventes sont en très net recul sous le coup des mesures anticorruption, qui affectent les alcools les plus chers.

Le numéro deux mondial des spiritueux a beau réaliser l'essentiel de son chiffre d'affaires avec des marques centenaires, il doit multiplier les ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant