L'innovation gagne aussi le secteur de la construction

le
0

Le Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (Pacte), veut placer l’innovation au cœur du secteur de la construction, et instaurer de nouveaux réflexes.

Sylvia Pinel a présenté ce mardi matin le comité de pilotage du programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (Pacte), présidé par Sabine Basili, vice-présidente de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), et rassemblant des professionnels de la construction: architectes, promoteurs, artisans, ingénieurs, économistes... Objectif de ce programme: renforcer le soutien à l’innovation et à la formation des entreprises du bâtiment pour construire et rénover des logements avec des résultats de haute qualité.

«Le secteur de la construction, ce sont 75.000 emplois non délocalisables!», a commenté Sylvia Pinel en insistant sur le potentiel du secteur, et sur la nécessité de moderniser la filière, en y instaurant à la fois de nouveaux réflexes et de nouveaux outils. «Il faut accompagner cette montée en compétences, et faire connaître les procédés innovants en matière de construction», a-t-elle ajouté. Le programme est doté d’une enveloppe de 30 millions d’euros sur trois ans.

La transition sera numérique

«La modernisation de la filière est approuvée par tous les acteurs de la filière», s’est réjoui Sabine Basili, présidente du comité de pilotage du Pacte, en estimant que cette modernisation «va s’effectuer dans les cinq années qui viennent». Si la base du métier ne va pas changer, ce sont des réflexes qu’il va falloir adopter, et l’utilisation d’outils quotidiens qui va évoluer: en d’autres termes, la transition va également être numérique. «Nous voulons numériser un certain nombre d’outils de tous les jours sur les chantiers», a expliqué Sabine Basili en donnant l’exemple du calepin de chantier, qui sera désormais consultable sur une tablette ou un smartphone.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant