L'injonction de Bruxelles pas de nature à fragiliser EDF-Macron

le
0

PARIS, 22 juillet (Reuters) - L'obligation faite à EDF de rembourser à l'Etat français une aide fiscale de 1,37 milliard d'euros remontant à 1997, injonction formulée mercredi par la Commission européenne, n'est pas de nature à fragiliser la structure financière du groupe, a estimé le ministre français de l'Economie. "Je vous invite à regarder le bilan d'EDF, le simple montant de sa marge, pour constater que ce n'est pas un élément qui fragilisera sa structure financière", a répondu Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse, à une journaliste qui l'interrogeait sur l'incidence possible de la requête de Bruxelles. (Sophie Louet, édité par Yann Le Guernigou)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux