L'inflation se tasse en Chine mais s'envole en Inde

le
0
Les derniers chiffres de l'inflation laissent une marge de man?uvre à la Chine pour relancer son économie. En revanche, l'Inde, qui ralentit fortement, ne peut pas relancer le crédit.

Si la Chine et l'Inde accusent un recul économique plus important que prévu, obligeant le FMI (Fonds monétaire international) à revoir ses prévisions de croissance à la baisse pour 2012, à respectivement 7,8% et 4,9%, les deux géants sont confrontés à deux problèmes d'inflation radicalement opposés.

En Chine, premier exportateur mondial, touchée de plein fouet par les difficultés de la zone euro, difficultés qui sont au centre d'une réunion à Bangkok des hauts responsables des finances des pays d'Asie et d'Europe, le rythme de l'inflation est tombé à 1,9% en septembre.

C'est l'une des plus faibles progression de l'indice des prix à la consommation depuis deux ans. Et elle illustre le ralentissement de la demande. Malgré les multiples mesures de relance prises par Pékin, comme la baisse des taux d'intérêts et la réduction du montant des réserves des banques pour leur permettre de prêter davantage, la consommation reste timide.

Du coup, les analystes estiment que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant