L'inflation remonte, que va faire la BCE ?

le
0
La remontée de l'inflation est une crainte majeure pour les Allemands, comme en témoigne cette Une récente de Die Welt. (© Die Welt)
La remontée de l'inflation est une crainte majeure pour les Allemands, comme en témoigne cette Une récente de Die Welt. (© Die Welt)

La Banque centrale européenne (BCE) tiendra dans une semaine jour pour jour, le’ janvier, sa première réunion de politique monétaire de l’année, suivie de la traditionnelle conférence de presse de son président Mario Draghi.

Un événement perçu il y a encore peu comme insignifiant. Lors de sa précédente réunion, le 8 décembre, l’institution de Francfort avait en effet tracé une feuille de route pour de longs mois. En ligne de mire : aucun changement sur les taux directeurs et un prolongement jusqu’à fin 2017 du programme de rachats d’actifs (QE), mais à un rythme moindre à partir d’avril (60 au lieu de 80 milliards d’euros par mois).

Une sorte de «tapering», même si le terme a été réfuté par Mario Draghi, dans l’esprit duquel il désigne stricto sensu une réduction graduelle, mois après mois, des rachats d’actifs jusqu’à leur extinction comme l’avait fait la Fed.  L’homme fort de la BCE avait même précisé que le QE pourrait de nouveau être augmenté en cas de dégradation des conditions financières et économiques.

Une embellie conjoncturelle

Or c’est tout l’inverse qui s’est depuis produit.  Les derniers indicateurs conjoncturels annoncent une embellie. Le PMI composite, issu d’une enquête auprès des directeurs d’achat dans l’industrie et les services, est ressorti pour décembre à un plus haut depuis plus de cinq ans. L’activité

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant