L'inflation ralentit en septembre en France

le
0
Tyler Olson/shutterstock.com
Tyler Olson/shutterstock.com

(AFP) - Les prix à la consommation ont reculé de 0,3% sur un mois en septembre, après une hausse de 0,7% en août, en raison, entre autres, de la baisse des carburants, établissant l'inflation sur un an à 1,9%, a annoncé jeudi l'Insee.

En août, l'inflation sur un an avait atteint 2,1%.

Hors tabac, l'indice des prix à la consommation se replie également de 0,3% en septembre (+1,8% sur un an), les prix du tabac étant stables sur un mois (+5,8% sur un an), précise l'Institut national de la statistique et des études économiques dans un communiqué.

Parmi les explications à la baisse des prix en septembre figure le recul de 1% des prix des carburants automobiles, dans le sillage notamment des mesures gouvernementales. Les prix à la pompe restent en hausse de 5,8% sur un an. Dans l'ensemble, les prix de l'énergie diminuent de 0,3% sur un mois et progressent de 5,8% sur un an.

Mais les prix du gaz progressent légèrement (+0,2%, +6,3% sur un an) et ceux de l'électricité sont stables (+3,2% sur un an).

Le mois de septembre a aussi bénéficié d'une baisse des prix saisonnière, de 1,5%, dans les services (+1,6% sur un an), avec le recul des tarifs touristiques après l'été, en particulier ceux des hébergements de vacances (-42% sur un mois, +3% sur un an), des voyages touristiques tout compris (-27,9%, +2,9% sur un an), des locations de résidence de vacances (-16%, +0,1% sur un an) et des transports aériens (-15,5%).

Par ailleurs, les télécommunications sont en baisse sensible (-3,7%, -12% sur un an) grâce à des tarifs de téléphonie mobile plus avantageux.

En revanche, l'alimentation s'est renchérie en septembre de 0,2% et de 2,4% sur un an, sous l'effet de la hausse des produits frais (+2,4%, +6,7% sur un an) et plus particulièrement des poissons, des crustacés et des légumes frais.

Enfin, à la sortie des soldes d'été, les prix des produits manufacturés augmentent encore de 1,4% en septembre (+0,8% sur un an) après avoir déjà grimpé en août, avec des hausses marquées dans l'habillement-chaussures (+7,9%).

Cette année, la hausse des prix des voitures neuves (+0,6%, +2,9% sur un an) est moins marquée qu'un an plus tôt (+1,8%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant