L'inflation en France au plus bas depuis septembre 2009

le
5
L'INFLATION EN FRANCE AU PLUS BAS DEPUIS SEPTEMBRE 2009
L'INFLATION EN FRANCE AU PLUS BAS DEPUIS SEPTEMBRE 2009

PARIS (Reuters) - Les prix à la consommation ont diminué de 1,0% en janvier en France sous l'impact des soldes d'hiver et affichent un recul de 0,4% sur un an, l'inflation retombant ainsi à des plus bas depuis septembre 2009, annonce jeudi l'Insee.

Par comparaison, le rythme d'inflation sur douze mois se situait à +0,1% en décembre. Il avait été négatif sur une période de six mois en 2009 au plus fort de la crise.

L'inflation sous-jacente, qui ne prend pas en compte les produits les plus volatils et les tarifs publics, est, elle, restée stable en janvier comme en décembre et redevient positive sur un an (+0,2%) après deux mois consécutifs de recul.

L'indice des prix harmonisé IPCH, qui permet des comparaisons avec les autres pays de la zone euro, a baissé de 1,1% sur le mois de janvier et de 0,4% sur un an, soit là encore un plus bas depuis l'automne 2009.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un taux d'inflation IPCH en recul de 1,0% sur le mois de janvier et de 0,3% sur un an.

L'inflation hors tabac a également été négative de 1,0% sur le mois de janvier et de 0,4% sur un an.

Selon l'Insee, les prix de janvier ont été tirés à la baisse par les produits manufacturés (-3,2%) du fait des soldes d'hiver, ceux du poste habillement-chaussures chutant de 16%.

Les prix des services ont accusé un léger recul (-0,1%), les hausses et les baisses saisonnières s'étant pratiquement compensées.

Les prix de l'alimentation ont augmenté de 0,1% du fait d'un rebond des prix des produits frais (+0,9%) et les prix de l'énergie ont diminué pour le sixième mois consécutif (-2,1%), leur baisse sur un an atteignant 7,1%.

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5967745 le jeudi 19 fév 2015 à 10:10

    Les économistes n ont pas compris qu a l exception de.besoins primordiaux comme.la.nourriture la valeur des choses et.la richesse.des.nations s appuie sur une valorisation sociale de certains biens.Valorisation qui ne peut exister que si il y a confiance.Prenons un bout de papier il suffit.D une signature pour que ce chèque vale plusieurs millions.d eurosSi la banque chèque paraissent insolvables personne n en voudra.En croyant partager on détruit la valeur des choses ex immobélier et antiq

  • M7403983 le jeudi 19 fév 2015 à 10:09

    C'est une calculatrice rose bonbon ...

  • savourey le jeudi 19 fév 2015 à 09:38

    Ha c'est surprenant comme resultat ! on n'a pas du tout la meme calculatrice A part nos revenus et notre ppouvoir d'achat je ne vois pas ce qui a baisser Oh pardon j'avais oublier la cote des socialos mais là c'est encore beaucoup trop haut

  • M1103623 le jeudi 19 fév 2015 à 09:37

    Vu que les salaires ne suivent plus l'inflation à part pour le SMIC, est-ce une si mauvaise chose?En tout cas, si le français veut retrouver du pouvoir d'achat, faut qu'il arrête d'acheter des clapiers à prix d'or.Il s'endettera alors moins longtemps et pourra à terme libérer plus rapidement de l'argent pour consommer et créer de l'emploi au lieu d'engraisser des banques qui ne jouent pas le jeu avec nos entreprises et préfèrent pour certaines placer dans des paradis fiscaux.

  • fquiroga le jeudi 19 fév 2015 à 09:34

    Analyse bidon, tous les ans il y a des soldes en janvier... C'est plutot la baisse du pétrole.