L'inflation en Allemagne redevient positive en mars

le
1
 (Actualisé avec précisions, commentaires) 
    BERLIN, 30 mars (Reuters) - L'inflation allemande est 
repassée en territoire positif au mois de mars, ce qui suggère 
que la politique d'expansion monétaire menée par la Banque 
centrale européenne (BCE) pour lutter contre la déflation dans 
la zone euro commence à porter ses fruits. 
    Ces chiffres provisoires meilleurs que prévu sont toutefois 
à relativiser puisqu'ils s'expliquent en partie par les hausses 
de prix pratiquées par les hôteliers et les distributeurs à 
l'occasion des congés de Pâques. 
    L'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes 
européennes (IPCH) a augmenté de 0,1% sur un an et de 0,8% sur 
un mois, selon une première estimation publiée mercredi par 
Destatis, l'office fédéral de la statistique. 
    Les économistes interrogés par Reuters attendaient une 
baisse de 0,1% des prix sur un an et une hausse de 0,7% d'un 
mois sur l'autre. 
    Ces mêmes économistes insistent sur un effet saisonnier dû 
au congé pascal et s'attendent à voir l'inflation rester basse à 
court terme. 
    "La probabilité qu'elle repasse nettement en dessous de zéro 
est toutefois réduite désormais", commente Michael Holstein 
(DZ). 
    "Les dernières mesures de la BCE n'ont rien à voir avec 
cette augmentation de l'inflation", estime-t-il avant d'ajouter 
que ces chiffres pourraient tout de même apaiser les esprits au 
sein de l'institution de Francfort. 
    Marco Wagner (Commerzbank) dit s'attendre à voir l'inflation 
allemande demeurer proche de zéro dans les mois à venir. 
    "A partir de l'été, elle pourrait cependant remonter 
significativement parce que les prix de l'énergie, qui ont 
beaucoup pesé sur l'inflation jusqu'à maintenant, devraient 
commencer à remonter", dit-il.  
    La hausse des prix en Allemagne reste très éloignée de 
l'objectif que s'est fixé la BCE d'une inflation légèrement 
inférieure à 2%. 
    Pour l'ensemble de la zone euro, dont les chiffres seront 
publiés jeudi, le consensus Reuters prédit une inflation à -0,1% 
en mars après -0,2% en février. Mais après avoir pris 
connaissance des chiffres allemands, les économistes n'excluent 
pas un chiffre plus élevé. 
    Pour l'Allemagne, l'inflation non harmonisée s'affiche à 
+0,3% sur un an et +0,8% sur un mois. Les économistes 
escomptaient respectivement +0,1% et +0,6%.      
    Les chiffres allemands définitifs pour le mois de mars 
seront publiés le 12 avril. 
     
    Les indicateurs allemands en temps réel  ECONDE   
    Tableau:   
 
 (Joseph Nasr; Juliette Rouillon et Patrick Vignal pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcodan il y a 8 mois

    Un million d'immigrés ça mange.....voilà de quoi expliquer une augmentation de la consommation en Allemagne et donc des prix!