L'inflation allemande reste faible en novembre

le
0
    BERLIN, 11 décembre (Reuters) - L'inflation allemande a 
légèrement augmenté en novembre, tout en restant très faible, 
montrent les chiffes définitifs publiés vendredi, conformes à 
une première estimation. 
    Ces chiffres confirment que les mesures d'assouplissement 
monétaire mises en oeuvre par la Banque centrale européenne 
(BCE) n'ont pour l'instant que peu d'effets sur les prix et 
renforcent les arguments de ceux qui souhaitent que l'institut 
d'émission en fasse davantage pour relancer l'activité et le 
crédit dans la zone euro.  
    Harmonisés aux normes européennes (IPCH), les prix de détail 
ont augmenté de 0,3% sur un an, leur plus forte progression 
depuis mai, après une hausse de 0,2% en octobre, selon les 
statistiques publiées par l'office allemand de la statistique 
Destatis. 
    Ces chiffres sont conformes au consensus des économistes 
interrogés par Reuters mais restent très éloignés de l'objectif 
de la BCE, qui vise une inflation très légèrement inférieure à 
2%. 
    L'institution de Francfort a annoncé la semaine dernière que 
son programme d'achats d'actifs serait prolongé de six mois, 
jusqu'en mars 2017, mais elle n'en a pas modifié le montant 
mensuel, ce qui a déçu une bonne partie des investisseurs. 
 ID:nL8N13S2Z3      
    En données non harmonisées, l'inflation annuelle mesurée par 
les prix de détail ressort à 0,4%, là encore comme prévu. 
    Les prix de gros ont baissé pour leur part de 0,2% le mois 
dernier, ce qui porte leur recul sur un an à -1,1% 
  
    Tableaux des statistiques  ID:nB4N11Z00I   ID:nB4N11Z00K  
    Les indicateurs allemands en temps réel  ECONDE  
     
 
 (Rédaction de Berlin; Patrick Vignal pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant