L'industrie textile n'est plus épargnée par les critiques

le
0
C'est au début des années 1990 seulement qu'a été créé l'Oeko-Tex 100, le premier label interdisant l'utilisation de produits toxiques pour le corps et pour l'environnement.

L'une des premières études montrant que des vêtements contenant des produits toxiques pouvaient être dangereux pour la santé date de 1948. Elle avait pointé du doigt le fait que des insecticides imprégnant les fibres textiles pour tuer les mites traversaient la peau de ceux qui les portaient et se retrouvaient dans leur sang. Le procédé appliqué aux uniformes militaires avait été vite abandonné.

Depuis, la situation a changé. L'industrie textile s'est mondialisée et elle fait désormais appel à une quantité incroyable de molécules chimiques dont certaines sont potentiellement toxiques pour l'homme. Elles entrent dans les procédés de fabrication, les teintures, les motifs décoratifs, etc. Elles peuvent aussi apporter des caractéristiques intéressantes aux vêtements comme l'effet indéfroissable ou la rapidité au séchage.

Une enquête réalisée en 2009 par 60 Millions de consommateurs avait montré que, sur une quarantaine de vêtements pour enfants, neuf d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant