L'industrie textile devient high-tech pour survivre

le
0
Dans le Nord, 9000 emplois ont été sauvés grâce à la fabrication de fibres techniques aux vertus multiples.

Poussée dans ses retranchements par la concurrence asiatique, l'industrie textile française a trouvé un nouvel axe de développement grâce aux tissus techniques, un segment qui emploie, toutes spécialités confondues, 20.000 personnes. Avec un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros, généré par 380 entreprises, l'Hexagone occupe ainsi le deuxième rang européen de ce secteur high-tech derrière l'Allemagne.

Dans la seule région du Nord-Pas-de-Calais, 150 sociétés textiles se sont spécialisées dans ces matériaux du futur qui rendent aussi les jeans indestructibles ou parfument les foulards.

Elles assurent 9000 emplois des 16.000 postes rescapés du textile dans cette région, selon les chiffres fournis à l'occasion de la quatrième convention européenne du textile innovant, à Marcq-en-Bar½ul.

Aujourd'hui, les fibres libèrent crèmes amincissantes ou parfums, des tissus sont brodés d'ampoules LED et de cellules photovoltaïques éclairant les silhouettes. Les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant