L?industrie sucrière à l?île Maurice menacée

le
0

(Commodesk) Dimanche 5 août, les syndicats de l'industrie sucrière à l'île Maurice, regroupés au sein de la Commission conjointe de négociation (Joint Negotiating Panel), ont voté une grève illimitée pour fin août. Cela faisait un mois que les syndicats tentaient de négocier avec l'Association mauricienne des producteurs de sucre (MSPA), pour l'empêcher de modifier le fonctionnement de l'industrie sucrière.

Les membres de la MSPA, quinze entreprises de culture et de traitement de canne à sucre, s'étaient réunis, le 29 février, lors d'une assemblée générale. Ils y ont décidé que les actions syndicales dans le secteur sucrier deviendraient illégales et que les négociations devraient avoir lieu avec chaque compagnie sucrière individuellement et non plus avec l'ensemble de l'industrie. Les syndicats n'ont pas apprécié ce changement et demandent un retour aux méthodes antérieures, à savoir les négociations collectives.

Le ministre du Travail a été désigné comme médiateur pour parvenir à un accord d'urgence entre les deux parties, sans succès pour l'instant, les syndicats jugeant le gouvernement trop proche de l'avis des industriels. Le sucre est l'une des cultures majeures de l'île, en 2011 la production était de 420.000 tonnes. Mais en cas de grève, la récolte de canne à sucre de 2012 sera paralysée et impactera donc la production de sucre.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant