L'industrie mexicaine du sucre en plein essor

le
0
(Commodesk) Les prix du sucre ont progressé de 83% au Mexique depuis 2001, pour s'aligner peu à peu sur ceux des Etats-Unis, grâce notamment aux réformes mises en place dans le cadre de l'Aléna depuis 1994, indique ce jeudi une étude de la banque néerlandaise Rabobank. La hausse régulière des prix a incité les cultivateurs de cannes et les transformateurs mexicains à moderniser leurs installations pour améliorer la productivité, actuellement encore 21% inférieure à celle du Brésil et de l'Australie. Le Mexique, désormais septième producteur mondial avec 3,5% du volume global, prévoit de poursuivre la croissance du secteur sucrier en augmentant les surfaces plantées de 20% d'ici à 2020. Le sucre est un pilier de l'agriculture mexicaine, qui emploie 5 millions de personnes, soit près de 10% de la population active, principalement dans les régions tropicales du sud du pays. L'étude de la Rabobank note également une intégration verticale de l'industrie du sucre au Mexique : le fort développement de la cogénération et de l'éthanol a permis aux producteurs du pays d'assurer leur besoins énergétiques. Ainsi, 80% de la production sucrière est destinée au marché intérieur.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant