L'industrie américaine s'est accélérée en mai

le
7
ACCÉLÉRATION DE L'ACTIVITÉ DU SECTEUR MANUFACTURIER AMÉRICAIN EN MAI
ACCÉLÉRATION DE L'ACTIVITÉ DU SECTEUR MANUFACTURIER AMÉRICAIN EN MAI

NEW YORK (Reuters) - La croissance de l'activité du secteur manufacturier américain s'est accélérée en mai, montrent lundi les résultats de l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM), qui a corrigé les chiffres publiés initialement, plusieurs économistes ayant signalé des incohérences.

L'indice d'activité ressort ainsi à 55,4 pour mai après 54,9 en avril, donc tout près du chiffre de 55,5 attendu en moyenne par les économistes interrogés par Reuters.

Les chiffres initiaux annoncés à 14h00 GMT, l'heure habituelle de publication de ce baromètre de l'activité industrielle très suivi sur les marchés financiers, suggéraient au contraire un ralentissement de la croissance.

Plusieurs observateurs, parmi lesquels le cabinet d'études Stone & McCarthy Research Associates, ont expliqué que la correction des variations saisonnières semblait avoir été mal faite.

Il a fallu près de trois heures à l'ISM pour publier un communiqué officielle incluant les chiffres corrigés. La chaîne de télévision CNBC avait auparavant rapporté que la correction donnerait un chiffre de 56.

Le chiffre corrigé de 55,4 est conforme au résultat des calculs effectués par Stone & McCarthy juste après la publication des premiers résultats erronés.

Kenneth Kim, économiste de Stone & McCarthy, a déclaré avoir découvert que l'erreur provenait d'une mauvaise correction des variations saisonnières, expliquant que les chiffres initiaux prenaient en compte les facteurs d'ajustement d'avril et non ceux de mai. Il a ajouté avoir tenté en vain de prendre contact avec l'ISM pour signaler l'erreur de calcul.

Les chiffres publiés initialement avaient pesé sur la tendance à Wall Street et l'annonce d'une correction a permis aux indices Dow Jones et Standard & Poor's 500 de regagner un peu de terrain tandis que le rendement des obligations d'Etat américaines augmentait.

ISM n'a pas répondu à des demandes répétées de commentaires.

La composante de l'emploi a baissé à 52,8 en mai contre 54,7 en avril alors qu'elle était attendue à 55,0 et celle des nouvelles commandes a atteint 56,9 contre 55,1, précise l'ISM. Dans les deux cas, le chiffre corrigé est supérieur à celui publié initialement.

(Rodrigo Campos et Ryan Vlastelica; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le lundi 2 juin 2014 à 22:15

    Je crois que l'on va avaler de plus en plus de couleuvres U.S., ça + la fausse monnaie : le compte est bon...!

  • Ouakal le lundi 2 juin 2014 à 22:14

    Et les indices US qui battent record historique sur record historique...et ça ne choque personne! C'est juste hallucinant, alors qu'ils devraient prendre leurs jambes à leur cou pendant qu'il en est encore temps.

  • Ouakal le lundi 2 juin 2014 à 22:10

    Ce ne sont pas des commentaires de bears mais les gens en on marre de bouffer de la soupe aux mensonges à tous les repas.Marre d'être pris pour des C O N S !L'economie US est un mensonge un tas de dettes à elle seule.

  • tomclair le lundi 2 juin 2014 à 21:52

    Marre de ces commentaires de bear. Ce site est tout simplement devenu insupportable.

  • loto77 le lundi 2 juin 2014 à 21:21

    C'est merveilleux ..les entreprises ont de plus en plus de commandes mais embauchent moins ..Harry Potter est battu haut la main !

  • M8553650 le lundi 2 juin 2014 à 21:07

    Quelle mascarade les US...juste pitoyable

  • s.mario3 le lundi 2 juin 2014 à 20:55

    GROTESQUE...encore une embrouille pour créer un peu de volat....