L'Indonésie veut remettre la main sur ses mines

le
0
En Indonésie, les compagnies minières étrangères ne pourront prochainement disposer de plus de 49% des principales mines, contre 80% actuellement. La loi annoncée cette semaine par le gouvernement prévoit que les détenteurs des licences d'exploitation commencent à vendre leurs parts à des locaux cinq ans après le début de la production.

L'Indonésie est le premier producteur mondial d'étain et dispose également du site de Grasberg, première mine d'or mondiale. Mais les deux firmes les plus importantes, Freeport-McMoran, l'exploitant américain de Grasberg, et Newmont ne sont pas concernées par le nouveau texte, puisqu'elles opèrent en Indonésie sous un statut particulier qui n'est pas concerné par la réforme.

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant