L'Indonésie monte en puissance dans le cacao

le
0

Commodesk - L'Indonésie est grâce à des investissements étrangers en train d'augmenter ses capacités de broyage de cacao. Le mouvement a été lancé en 2009 avec l'imposition d'une taxe à l'exportation de cacao brut.

Le traitement industriel du cacao dans le pays a augmenté, passant de 268.000 tonnes en 2011 à 340.000 tonnes en 2012. Les usines installées transforment désormais 76% des 500.000 tonnes de fèves produites, estime l'Association indonésienne des industriels du cacao (AIKI).

Dernières marques à s'implanter, Barry Callebaut ouvrira cette année une usine de transformation de cacao traitant 20.000 tonnes de fèves par an, et Cargill une unité de 60.000 tonnes par an.

Les exportations de cacao transformé atteignaient 195.470 tonnes en 2011, mais tirées par la demande accrue de pays d'Asie comme la Chine et l'Inde, elles approchaient 240.000 tonnes fin 2012, d'après les évaluations de la profession. La part du cacao exporté non transformé n'est plus que de 139.177 tonnes, d'après l'Association indonésienne des producteurs de cacao (Askindo).

« A partir de 2015,  il n'y aura plus d'exportation de fèves de cacao brutes au départ de l'Indonésie », prévoit Zulhefi Sikumbang, président de l'Askindo.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant