L'Indonésie dit avoir déjoué des attentats "djihadistes"

le
0
    DJAKARTA, 20 décembre (Reuters) - La police antiterroriste 
indonésienne a annoncé dimanche avoir arrêté des islamistes en 
plusieurs endroits de Java et déjoué des complots visant la 
communauté chiite et les festivités de Noël et du nouvel an. 
    Des substances servant à la fabrication de bombes et des 
"manuels du djihad" ont été saisis après l'arrestation dans le 
centre et l'ouest de Java de six individus qui sont soit 
membres, soit sympathisants du groupe djihadiste Etat islamique 
(EI), écrit le journal Jakarta Globe sur son site internet. 
    Selon ce journal, leur projet était de commettre des 
attentats à Java et à Sumatra contre la communauté chiite, très 
minoritaire en Indonésie, par ailleurs le plus grand pays 
musulman au monde. 
    Quatre autres individus, soupçonnés d'être des spécialistes 
des armements et des stratèges du groupe Jamaah Islamiah, 
affilié à Al Qaïda, ont été arrêtés dans la partie orientale de 
Java, a rapporté la police. 
    Ceux-là comptaient s'en prendre sous peu aux festivités de 
Noël et du nouvel an, a ajouté la police. 
    Le chef des forces armées a annoncé vendredi que l'Indonésie 
allait déployer plus de 150.000 agents de sécurité pour protéger 
les églises et les lieux publics en prévision des fêtes de Noël 
et du nouvel an. Plus grand pays musulman au monde, l'Indonésie 
a d'ores et déjà renforcé la sécurité et la surveillance de 
certains lieux à la suite des attentats du 13 novembre à Paris, 
qui ont fait 130 morts et qu'a revendiqués le groupe EI. 
 
 (John Chalmers; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant