L'Indonésie broye 70% de son cacao

le
0

(Commodesk) La taxe à l'exportation de produits bruts d'Indonésie, conjuguée à l'augmentation des capacités de broyage, a touché les fèves de cacao. Les cargaisons en partance pour l'étranger ont sensiblement diminué au cours de cette campagne. Sur les 8 premiers mois de 2012, le cumul se monte à 84.473 tonnes exportées, 43,4 % de moins que l'an dernier à même période.

L'Asosiasi Kakao Indonesia (Askindo) estime que sur 500.000 tonnes de fèves produites en 2011-2012, près de 350.000 tonnes seront broyées sur place, ce qui correspond au renforcement des capacités de la filière industrielle cacaoyère. En 2010-2011, les broyeurs de cacao indonésiens n'avaient pu traiter que 240.000 tonnes.

D'autre part, les exportations vers les Etats-Unis ont nettement régressé, passant de 120.300 tonnes en 2009 à 9.756 tonnes en 2012. Askindo souligne que le transport sur de longues distances détériore la qualité des fèves, qui se dégradent avant l'arrivée aux Etats-Unis. La fumigation ne suffit pas à stopper le développement d'insectes, reconnaissent les producteurs, interrogés par Bisnis Indonésia. Les importateurs américaines achetaient le cacao indonésien à un tarif discounté, en raison justement de cette basse qualité présumée.

L'Indonésie est le 3e producteur mondial après la Côte d'Ivoire et le Ghana. En juillet, les deux provinces de Makassar et Palu ont fourni les trois-quarts des quantités exportées.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant