L'Indonésie ajuste son taux à l'export pour l'huile de palme

le
0

(Commodesk) L'Indonésie ramène en septembre sa taxe à l'exportation pour l'huile de palme brute de 15 à 13,5%, en tenant compte de la baisse du cours de la matière brute.

Djakarta s'efforce de conserver un niveau de taxation qui incite les industriels à transformer en Indonésie, afin d'alimenter le marché local en huile de cuisine à un prix compétitif.

Le taux à l'exportation est basé sur le cours de marché pratiqué à Rotterdam, précise le ministère du Commerce indonésien, soit 920,75 dollars par tonne pour une livraison en octobre.

Rotterdam, où sont implantés des transformateurs comme Unilever, est avec Kuala Lumpur et Djakarta en Indonésie en Malaisie une plaque tournante de l'huile de palme dans le monde.

Le taux est différent pour l'oléine, 6%, contre 7% le mois dernier.

L'Indonésie est le premier producteur mondial d'huile de palme.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant