L'Indonésie à la conquête du pétrole vénézuélien

le
0

(Commodesk) La compagnie pétrolière publique indonésienne PT Pertamina rachète 32% des parts de la société vénézuélienne Petrodelta. Celles-ci appartenaient jusqu'à présent à l'américain Harvest Natural Resources, qui quitte le Venezuela après 20 années de présence, ont annoncé les compagnies ce vendredi 22 juin. Le montant de la transaction, encore soumise à l'autorisation gouvernementale, s'élève à 725 millions de dollars.

Petrodelta possède des licences d'exploitation pour six gisements de pétrole et de gaz au Venezuela couvrant une superficie de 1.000 kilomètres carrés et contenant environ 480 millions de barils équivalent pétrole. L'enjeu principal de cette acquisition est de "collaborer de manière étroite avec PDVSA", l'entreprise vénézuélienne qui détient 60% de Petrodela, indique PT Pertamina. Cette dernière souhaite se développer en dehors de l'Indonésie et n'était pas encore présente au Venezuela.

Les gisements sont situés dans la ceinture de l'Orénoque, cette zone du nord-est du Venezuela riche en pétrole lourd. Le pays dispose, grâce à cette manne, des plus importantes réserves mondiales de pétrole, selon le dernier rapport de BP sur l'énergie mondiale paru le 14 juin 2012.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant