L'indispensable devis d'assurance auto

le
0

Un devis d'assurance auto sert à résumer les garanties et les cotisations correspondantes, proposées par l'assureur au propriétaire du véhicule. Si l'un et l'autre tombent d'accord, c'est sur cette base que doit ensuite être établi le futur contrat d'assurance.

Les sites Internet d'assureurs et les comparateurs d'assurance proposent aux utilisateurs d'établir des devis en fonction des besoins exprimés en ligne. Le code des assurances n'impose pas ce type de proposition commerciale. Il oblige, en revanche, l'assureur à formuler ensuite une offre officielle d'assurance. Elle doit être accompagnée d'une fiche d'information synthétisant la teneur du futur contrat.

L'échange d'informations préalable à l'écriture du devis

Pour savoir sur quelles bases doit être établi le devis, l'assureur recueille d'abord toutes les informations concernant le véhicule: modèle, millésime, zone de circulation, fréquence d'utilisation. Il doit aussi connaître le profil du ou des conducteurs: sexe, âge, ancienneté du permis de conduire, antécédents d'accidents, coefficient de bonus ou malus. Ensuite, il reste à définir quel niveau de garanties est envisageable.

Premier avantage: un moyen de comparaison optimal

Compte tenu de son profil, le conducteur a tout intérêt à demander plusieurs devis. Le premier correspond au minimum légal obligatoire: l'assurance «au tiers», couvrant seulement la responsabilité civile. Dans le second, il ajoute les préjudices les plus courants: le vol, l'incendie, le bris de glace, et la couverture des dommages au conducteur. Enfin, il peut demander un devis pour une assurance «tous risques». Muni de tous ces éléments, il est à même de choisir les prestations qu'il veut (dont il a besoin) par rapport au tarif d'assurance proposé par l'assureur.

»» Lire aussi: Comment résilier son contrat d'assurance auto?

Second avantage: pas d'engagement officiel

Une demande de devis a un autre avantage: elle n'engage ni le conducteur ni l'assureur. C'est un simple échange d'informations entre les deux permettant à l'assureur de faire une offre, compte tenu du besoin d'assurance du conducteur. Si finalement elles ne tombent pas d'accord, ni l'une ni l'autre ne doit de dédommagements. Si, au contraire, l'offre de l'assureur convient au conducteur, les documents officiels préalables au contrat d'assurance auto (proposition d'assurance et fiche d'information) sont établis sur cette base.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant