L'indigestion de «bonne année !» se fait déja sentir

le
0
Le 1er janvier passé, les v?ux pour l'année 2014 sont omniprésents. De vive voix en entreprise, avec les clients, par mail, mais surtout? sur le web.

«Jusqu'à quand doit-on/peut-on souhaiter le nouvel an?» Une question récurrente qui est posée sur différents forums, année après année... La réponse? Jusqu'au 31 janvier, soit la totalité du mois! Une deadline qui peut paraître un peu tardive, tant, seulement quelques jours après le 1er janvier, les signes d'énervement se manifestent. Sur le web et les réseaux sociaux, c'est un constat partagé par de nombreux internautes, qui n'hésitent pas à partager leur ressenti. Sur le Huffington Post, un éditorialiste écrit d'ailleurs une critique très acerbe des v½ux de «Bonne année» 2014. D'autres, sur les réseaux sociaux, font des critiques similaires en 140 signes - sur Twitter - ou davantage sur Facebook.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant