L'indien Mahindra ferait une offre sur Pininfarina ce mois-ci

le
0
L'INDIEN MAHINDRA FERAIT UNE OFFRE SUR PININFARINA CE MOIS-CI
L'INDIEN MAHINDRA FERAIT UNE OFFRE SUR PININFARINA CE MOIS-CI

MILAN (Reuters) - Le constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra veut présenter une offre formelle de rachat de Pininfarina d'ici au 29 avril, jour de l'assemblée générale de l'entreprise italienne de design automobile, a-t-on appris lundi de deux sources proches du dossier.

L'offre de la société indienne devrait obtenir le soutien de l'actionnaire majoritaire de Pininfarina, Pincar, qui détient 76% du capital de ce groupe réputé pour avoir dessiné les lignes de plusieurs modèles Ferrari et de nombreuses autres voitures de luxe. Mais le feu vert des banques créancières de Pininfarina sera également nécessaire, dit-on de mêmes sources.

L'entreprise italienne, très endettée, à une capitalisation boursière de 162 millions d'euros.

Le 26 mars, le designer automobile italien a annoncé que Mahindra & Mahindra avait manifesté son intérêt pour une éventuelle acquisition, confirmant des informations de presse. Depuis, son cours de Bourse a pris près de 40%.

Le groupe indien a cependant répété lundi n'avoir conclu aucun accord qui aurait un impact significatif sur la société, après des informations indiquant que les pourparlers entre les deux groupes étaient entrées dans la phase finale. Un porte-parole de Mahindra & Mahindra n'a pas souhaité faire d'autre commentaire et aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Pininfarina.

Une prise de contrôle de Pininfarina par Mahindra & Mahindra serait la dernière opération en date d'acquisition d'une marque italienne emblématique par un investisseur asiatique, après l'annonce en mars du rachat du fabricant de pneumatiques Pirelli pour 7,1 milliards d'euros par le groupe chinois China National Chemical (ChemChina).

Mahindra a la réputation de mettre la main sur des entreprises en difficulté et sous-évaluées. En 2010, il a acquis le constructeur sud-coréen Ssangyong Motor et l'an dernier, il a pris la majorité de l'activité de scooters de Peugeot.

(Stefano Rebaudo, Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand et Gilles Trequesser)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant