L'Indice mondial de confiance des investisseurs perd 5,6 points en octobre

le
0

(NEWSManagers.com) - L'Indice mondial de la confiance des investisseurs proposé par State Street Global Exchange affiche une baisse de 5,6 points en octobre pour terminer à 95,7 par rapport au niveau de 101,3 (en données corrigées) enregistré en septembre.

Ce recul est dû à la chute de la confiance en Amérique du Nord, l'indice régional ayant accusé un repli important de 17,8 points, qui le place franchement en territoire pessimiste à 86,5. En revanche, la confiance des investisseurs institutionnels en Europe s'est nettement améliorée, avec une hausse de 10,2 points de l'indice régional qui termine à 111,9. La confiance des investisseurs en Asie a suivi son cours, l'indice régional n'enregistrant qu'un modeste changement, en hausse de 0,9 points, pour terminer à 96,2.

" Les investisseurs institutionnels ont clairement réduit la voilure dans le sillage de la crise fiscale et politique aux États-Unis, provoquant une baisse de l'indice mondial de la confiance en territoire négatif pour la première fois depuis mai dernier " commente Paul O'Connell, qui a contribué à la conception de l'Indice chez State Street Associates. " Malgré la résolution in extremis de la crise immédiate, les investisseurs ont pleinement conscience que la politique fiscale américaine reste à négocier, et que l'impact de telles négociations sur la croissance et la confiance reste à déterminer " .

" Le fait que l'indice de la confiance en Amérique du Nord accuse une chute record alors même que pour le la même période l'indice européen affiche son gain le plus élevé en presque trois ans illustre tout ce qu'il faut savoir sur l'effet des perceptions de politique sur les changements entre les deux régions " ajoute Michael Metcalfe, responsable de la recherche sur les stratégies pour State Street Global Markets. " Avec une confiance en Europe à son plus haut niveau depuis juillet 2007, les investisseurs espèrent que le pire de la crise dans la zone Euro est derrière eux. La crise de confiance aux États-Unis, en revanche, ne fait peut-être que commencer, si aucun frein n'est mis à l'incertitude politique " .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant