L'indice boursier chinois en forme

le
0
La Bourse de Tokyo finit la semaine sur une baisse de 0,72% après avoir touché un record de sept mois en séance. En Chine, l'indice CSI grimpe alors que le commerce extérieur chinois affiche un dynamisme exubérant.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de vendredi en baisse de 0,72% à 10.211,95 points, de nombreux investisseurs se dépêchant de prendre des bénéfices en jugeant que le marché donnait des signes de surchauffe. L'activité a été très élevée, avec 3,12 milliards d'actions échangées sur le premier marché.

Depuis le début du mois de novembre, le Nikkei était en hausse de 12%. Après avoir touché un plus haut de sept mois dans la matinée à 10.373,70, il s'est replié sous l'effet des prises de bénéfice. Le Nikkei reste toutefois à la traîne des autres grands indices internationaux. Selon des analystes, des signes techniques montrent que le marché est surévalué. Conjugué à l'approche de la fin d'année, ceci devrait faire pression à la baisse sur le Nikkei.

Sur l'ensemble de la semaine, le Nikkei a grappillé 0,33%.

La baisse ce jour sur les marchés japonais s'explique aussi par l'indice de confiance des consommateurs au Japon qui a continué de se dégrad

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant