L'indemnité de frais de mandat des députés fait débat

le
0
Une pétition sur internet demande aux députés de justifier leurs dépenses avant de toucher leurs indemnités. Mais tous ne sont pas prêts à accepter de devoir rendre des comptes.

C'est à l'occasion de l'ouverture de la session exceptionnelle de l'Assemblée nationale qu'une association, Avaaz, a réclamé mardi plus de «transparence» sur l'indemnité pour frais de mandat» (IRFM) accordée aux députés pour payer les frais liés à l'exercice de leur fonction. Les députés n'ont pas l'obligation de présenter des justificatifs prouvant les dépenses effectives que doivent couvrir cette indemnité de 6.412 euros mensuels. Une pétition sur internet rassemblerait plus de 120.000 personnes, un chiffre invérifiable mais qui lance le débat.

«François Hollande et Claude Bartolone ont promis une assemblée plus exemplaire mais aujourd'hui on a l'impression d'une politique de l'autruche face à notre revendication», se désole Marie Yared, membre d'Avaaz. «On demande aux Français de se serrer la ceinture, les députés doivent faire pareil», insiste la militante.

L'initiative fait suite à un texte du député centriste Charles de Courson. En juillet dernie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant