L?Inde taxe ses sucriers

le
0

Commodesk - Le gouvernement indien étudie la possibilité d'imposer une taxe de 20% sur les exportations de sucre, brut, blanc ou raffiné, dans le cadre du prochain budget, applicable à partir d'avril.

La taxe est paradoxalement soutenue par les producteurs, dans la mesure où elle s'accompagnera d'une libéralisation de leurs ventes. Jusque-là, les autorités fixaient des quotas régissant les quantités exportables, révisables mois après mois, ce qui revenait le plus souvent à interdire les exportations.

Les producteurs locaux bénéficient d'une barrière douanière à l'importation, pour le moment de 10%, mais qui peut aller jusqu'à 60% de la valeur du produit. ISMA, l'association des sucriers indiens, demande qu'elle soit portée à son niveau maximum pour protéger l'industrie de ses concurrents brésiliens ou pakistanais. Le sucre du Pakistan est 10 à 15% moins cher que celui produit en Inde.

L'inde a produit 18,8 million de tonnes de sucre raffiné depuis le début de la campagne sucrière, en octobre 2012, avec des marges qui peuvent atteindre 36%.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant