L'Inde renonce à des discussions de paix avec le Pakistan

le
0

NEW DELHI, 18 août (Reuters) - L'Inde a annoncé lundi qu'elle ne participerait pas aux discussions de paix qui devaient avoir lieu lundi prochain avec le Pakistan, mettant un brutal coup d'arrêt aux efforts diplomatiques pour renouer les relations entre les deux pays. Le gouvernement indien a justifié sa décision en reprochant aux autorités pakistanaises de vouloir consulter les séparatistes du Cachemire avant la rencontre qui devait se dérouler à Islamabad. Un porte-parole du ministère indien des Affaires étrangères a qualifié l'initiative pakistanaise de tentative "inacceptable" visant à "interférer" dans les affaires intérieures de l'Inde. Le Pakistan a déploré cette décision et jugé qu'elle constituait un "revers" aux efforts visant à promouvoir des relations de bon voisinage entre les deux pays. L'Inde et le Pakistan se sont livré trois guerres depuis l'indépendance en 1947 et ont failli s'engager dans un quatrième conflit à propos de leur contentieux territorial sur la région du Cachemire en 2001. L'annonce faite par les autorités indiennes est embarrassante pour le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif qui doit faire face à la contestation de l'opposition qui demande son départ après le succès de son parti aux législatives en mai 2013. Il y a un peu moins de trois mois, Nawaz Sharif avait assisté à la prise de fonction du nouveau chef du gouvernement indien Narendra Modi et les deux hommes s'étaient serré la main laissant espérer un réchauffement des relations diplomatiques. Dans un communiqué, le ministère indien des Affaires étrangères explique que la proposition faite par le Pakistan de rencontrer des séparatistes du Cachemire "minait l'initiative constructive engagée" par la nouvelle administration indienne. (Rajesh Kumar Singh; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant