L'Inde prévoit d'envoyer un satellite en orbite autour de Mars

le
1
VERS UN SATELLITE INDIEN EN ORBITE AUTOUR DE MARS
VERS UN SATELLITE INDIEN EN ORBITE AUTOUR DE MARS

NEW DELHI (Reuters) - L'Inde compte rejoindre la poignée de pays disposant d'un programme d'exploration de Mars en plaçant l'an prochain un satellite en orbite autour de la planète rouge, a déclaré un scientifique travaillant pour le gouvernement indien vendredi.

Une fusée décollera de la côte sud-est de l'Inde et se détachera du satellite dans l'espace profond. Celui-ci voyagera ensuite à destination de Mars afin de s'y placer en orbite, a annoncé ce scientifique en souhaitant garder l'anonymat, le programme n'ayant pas définitivement été approuvé.

L'information n'a pas été confirmée par l'agence spatiale indienne (ISRO), basée à Bangalore.

Son porte-parole, Deviprasad Karnik, a toutefois commenté les ambitions indiennes en matière de conquête de l'espace: "Après la Lune, le monde cherche désormais à savoir s'il est possible qu'une forme de vie existe sur Mars."

Les scientifiques de l'ISRO espèrent placer le satellite à moins de 100 km de Mars.

Selon les médias indiens, le budget de ce programme se chiffrerait à quelque 80 millions de dollars (65 millions d'euros).

Le projet a attisé les critiques dans un pays confronté à un niveau de malnutrition élevé et à des pannes géantes d'électricité.

Mais le gouvernement indien assure que la technologie développée pour la conquête de l'espace servira au quotidien.

Le programme de recherche spatiale indien a débuté en 1962. Il y a quatre ans, le satellite Chandrayan avait trouvé des traces d'eau sur la Lune. L'objectif des scientifiques indiens est désormais de déposer sur le satellite naturel de la Terre un robot équipé de roues en 2014.

Le petit robot américain Curiosity, oeuvre de la NASA et qui aura coûté quelque 2,5 milliards de dollars aux États-Unis, doit arriver lundi sur Mars. L'an dernier, une sonde sino-russe a échoué dans sa tentative de placer un satellite en orbite autour de la planète rouge.

Frank Jack Daniel et Ed Lane, Agathe Machecourt pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • .jpeg le samedi 4 aout 2012 à 09:54

    «Le projet a attisé les critiques dans un pays confronté à un niveau de malnutrition élevé et à des pannes géantes d'électricité.Mais le gouvernement indien assure que la technologie développée pour la conquête de l'espace servira au quotidien.» On demande à voir