L'Inde prend des mesures suite au 'coalgate'

le
0

(Commodesk) Le gouvernement indien procède à partir de ce lundi 15 octobre à des annulations de concessions pour des gisements de charbon. L'affaire du "coalgate" a débuté en mars dernier lorsque l'Autorité indienne de vérification des comptes publics (CAG) a révélé des irrégularités dans les attributions de gisements. Le développement de certains sites aurait été confié à des entreprises privées pour des sommes largement inférieures aux prix du marché, en échange de pots-de-vin.

Par la suite, la plupart des gisements en question n'ont jamais été exploités, alors que l'Inde connaît une pénurie de charbon. Une enquête a eu lieu ces derniers mois et les données collectées par le groupe interministériel (IMG) chargé d'étudier le dossier ont été transmises au ministère du Charbon.

Au total, le manque à gagner pour l'Etat fédéral s'élèverait à 26 milliards d'euros depuis 2004. Pour le moment, 13 concessions ont été rétrocédées à l'Etat, et des retenues sur des garanties bancaires ont été effectuées pour 14 autres.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant