L'Inde opte pour la continuité à la tête de sa banque centrale

le
0
    NEW DELHI/BOMBAY, 20 août (Reuters) - Le gouvernement indien 
a promu samedi Urjit Patel, gouverneur adjoint en charge de la 
politique monétaire au sein de la Reserve Bank of India (RBI), 
la banque centrale du pays, à la tête de celle-ci pour trois 
ans, misant ainsi sur la continuité de la politique de lutte 
contre l'inflation engagée par son prédécesseur. 
    Urjit Patel succède à Raghuram Rajan, un ancien économiste 
en chef du Fonds monétaire international (FMI) apprécié des 
investisseurs, qui avait surpris les marchés financiers en juin 
en annonçant sa démission au terme de son premier mandat, pour 
reprendre des activités universitaires. 
    Rajan s'était heurté à l'aile droite du BJP, le parti 
nationaliste du Premier ministre Narendra Modi, qui critiquait à 
la fois le niveau élevé des taux d'intérêt et les discours dans 
lesquels il avait critiqué la montée du populisme dans son pays. 
    Patel, âgé de 52 ans, présente à la fois un profil rassurant 
du point de vue de la politique monétaire et moins marqué 
politiquement. 
    Un conseiller du chef du gouvernement l'a décrit comme 
"jeune et dynamique" en vantant sa capacité à appréhender les 
problèmes avec une perspective internationale. 
    En tant que gouverneur adjoint de la RBI, Patel a dirigé la 
commission qui a recommandé une refonte de la politique 
monétaire indienne avec l'adoption d'un objectif d'inflation et 
la création d'un comité charger de fixer le niveau des taux 
d'intérêt, dont la moitié des membres seront nommés par le 
gouvernement. 
    Modi a exprimé son soutien à l'objectif fixé par la banque 
centrale d'une inflation de 4%, dans une fourchette de 2% à 6%, 
dans le discours qu'il a prononcé lundi à l'occasion de la fête 
nationale, en rappelant que la hausse des prix dépassait 10% par 
an avant son arrivée au pouvoir.  
    "La nomination du Dr Patel au poste de gouverneur de la RBI 
donne une image de continuité politique", a commenté Rupa Rege 
Nitsure, chef économiste de L&T Finance Holdings à Bombay.  
    "Elle rassurera les investisseurs internationaux sur le fait 
que la politique d'objectif d'inflation flexible sera menée à 
son terme, ce qui est absolument essentiel pour la crédibilité 
de la politique monétaire indienne." 
    L'inflation en Inde est actuellement supérieure à la 
fourchette définie par la banque centrale: en juillet, elle 
s'est accélérée à 6,07% sur un an, restant pour un quatrième 
mois consécutif au-dessus de l'objectif de court terme de 5% 
fixé par la RBI. 
    Urjit Patel prendra officiellement ses fonctions le 4 
septembre. 
      
 
 (Rupam Jain et Rafael Nam; Marc Angrand pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant