L'Inde négocierait l'achat de 63 Rafale

le , mis à jour à 11:21
8
SELON LE MONDE, L'INDE NÉGOCIE L'ACHAT DE 63 RAFALE POUR 7,2 MILLIARDS D'EUROS
SELON LE MONDE, L'INDE NÉGOCIE L'ACHAT DE 63 RAFALE POUR 7,2 MILLIARDS D'EUROS

PARIS (Reuters) - L'Inde négocie l'achat de 63 avions Rafale de l'avionneur français Dassault Aviation pour un montant de 7,2 milliards d'euros, écrit vendredi Le Monde sur son site internet.

Des responsables indiens ont confirmé qu'un "effort majeur" était en cours pour parvenir à un accord pendant la visite du Premier ministre indien Narendra Modi, vendredi et samedi, en France, où il rencontrera ce vendredi François Hollande.

Le Monde ajoute que les négociations se poursuivaient ce vendredi et les 63 avions de combat seraient fabriqués en France et non en Inde.

"Selon nos informations, des négociations entre les gouvernements français et indien étaient en cours, vendredi matin 10 avril, pour l’achat de trois escadrons de Rafale, soit 63 avions, pour un montant de 7,2 milliards d’euros", écrit Le Monde.

"Les discussions ont duré toute la nuit, elles se poursuivent ce matin", explique un proche du dossier cité par Le Monde. "L'idée est de pouvoir annoncer ce contrat lors de la visite à Paris de Narendra Modi, le Premier ministre indien, vendredi ou samedi", poursuit cette source dans le quotidien.

Narendra Modi fera une déclaration commune avec François Hollande, à 18h00 (16h00 GMT) à Paris après leur rencontre.

Le quotidien Hindustan Times et le blogueur indien Nitin Ghokale, spécialisé dans les questions de défense, affirment eux aussi que les négociations portent sur l'achat d'une soixantaine de Rafale fabriqués en France en raison des problèmes rencontrés sur la localisation éventuelle d'une production en Inde.

Dassault Aviation mène des discussions exclusives depuis trois ans avec l'Inde, mais le contrat n'est toujours pas signé, notamment en raison de divergences sur les garanties demandées au groupe français sur les 108 avions sur 126 qui devaient construits en Inde par Hindustan Aeronautics Limited (HAL).

Dassault Aviation a signé le 16 février dernier son premier contrat d'exportation de l'avion avec l'Egypte, qui a commandé 24 Rafale. Le motoriste Safran ainsi que l'équipementier aéronautique Thales participent également à ce programme.

Le Rafale est utilisé depuis 1998 par l'armée française, qui a commandé au total 180 Rafale.

Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Dassault Aviation pour commenter ces informations.

A 10h50, le titre Dassault Aviation gagnait 3,15% à la Bourse de Paris, celui de Thales 1,65% et l'action Safran 0,85%.

L'entourage du ministre français de la Défense s'est refusé à tout commentaire sur ces informations.

(Jean-Baptiste Vey et Jean-Michel Bélot, avec Frank Jack Daniel, Rupam Jain Nair and Douglas Busvine, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 le vendredi 10 avr 2015 à 13:15

    en fait c'était 126 demi-avions

  • pbenard6 le vendredi 10 avr 2015 à 13:08

    je croyais que c'était 126 avions.....

  • Pierusan le vendredi 10 avr 2015 à 11:34

    Avec ça ils auront de quoi faire la guerre à la pauvreté, dont le taux est à...30%.

  • ppetitj le vendredi 10 avr 2015 à 11:33

    Et le montant des rétro commissions ? Coutumières dans l'armement....

  • Garasixt le vendredi 10 avr 2015 à 11:31

    badaro , toujours des commentaires négatifs. Si Sarko avait signé à l'époque, là tu aurais été enthousiaste. Il faudrait sortir un jour de cette rivalité gauche droite à oeillères.

  • lorant21 le vendredi 10 avr 2015 à 11:29

    ce serait inattendu et une très bonne nouvelle. Mais les indiens nous ont habitués à être durs à la décision.. on les comprend: 7 milliards ce n'est pas rien!

  • badaro le vendredi 10 avr 2015 à 11:24

    avec prix bradé bien entendu!

  • C.Caulli le vendredi 10 avr 2015 à 11:09

    Excellente nouvelle ... si elle se confirmait