L'Inde mobilise ses forces contre le fléau du viol

le
0
Nouvelle Cour spéciale, nouvelle législation : l'émoi suscité par le drame de New Delhi oblige les autorités à agir.

Le président de la Cour suprême de l'Inde, Altamas Kabir, a inauguré mercredi soir à Saket, dans le sud de New Delhi, la première Cour spéciale dédiée aux crimes commis contre les femmes. Le procès des responsables d'un viol collectif particulièrement brutal perpétré contre une jeune femme dans la capitale le 16 décembre dernier sera le premier jugé par cette cour. Il doit débuter ce jeudi 3 janvier dans la matinée. La police de Delhi doit présenter un rapport de 1000 pages sur les faits et citer 30 témoins.

Alors que les manifestations et la mobilisation se poursuivent un peu partout en Inde, l'opinion indienne exige que justice soit rendue à la jeune fille de 23 ans décédée dans un hôpital à Singapour le 29 décembre, des suites de ses blessures. «Nous avons de solides preuves et face à l'atrocité de ce crime, la police demandera la pein...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant