L'Inde lance un "mini-Hubble" dans l'espace

le
0

NEW DELHI, 28 septembre (Reuters) - L'Inde a lancé lundi son premier télescope spatial et a placé six satellites sur orbite, dont quatre pour le compte des Etats-Unis. Baptisé Astrosat, le télescope qui passe pour une version plus réduite et moins précise d'Hubble, que la Nasa a lancé en 1990, permettra d'effectuer des observations dans plusieurs longueurs d'onde, dont les rayons X. "Ce lancement (...) est important pour l'astronomie. Nous sommes impatients d'entamer des recherches prospectives", dit Harsh Vardhan, ministre indien des Sciences et de la technologie, dans un communiqué. Selon Mayank Vahia, membre de l'institut Tata pour la recherche fondamentale, Astrosat n'apportera pas d'avantage commercial mais démontrera les nouvelles capacités de l'Inde dans la recherche spatiale". Le Premier ministre Narendra Modi souhaite faire de l'Inde un acteur majeur de l'industrie aérospatiale. Un succès d'envergure avait déjà été enregistré l'an dernier avec Mars Orbiter. Qualifiée de mission "low-cost" pour son coût dérisoire (74 millions de dollars), elle a permis de placer une sonde en orbite autour de la planète rouge dès la première tentative. ID:nL6N0RP03Z L'Inde a par ailleurs testé avec succès en décembre un nouveau lanceur baptisé Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV) Mark III. (Aditya Kalra, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant