L'Inde donne le coup d'envoi des plus grandes élections de l'histoire

le
0
Dans l'État d'Assam, des femmes montrent leur carte d'électrice.
Dans l'État d'Assam, des femmes montrent leur carte d'électrice.

Le coup d'envoi du scrutin historique est lancé. Aujourd'hui, les électeurs de six circonscriptions des États d'Assam et du Tripura, dans le lointain nord-est de l'Inde, sont appelés aux urnes. Du 7 avril au 12 mai, près de 815 millions d'électeurs vont voter en neuf phases pour élire les 543 députés de la 16e chambre basse de la Lok Sabha, le Parlement indien. Dans un contexte économique mouvementé, l'Inde est à la veille d'une orientation décisive, selon les analystes. Ce choix sera annoncé le 16 mai. Si aucune des alliances des grands partis ne parvient alors à sécuriser 272 sièges, la voie sera ouverte au jeu des coalitions politiques pour former le nouveau gouvernement. D'ici là, le géant indien passe aux urnes durant une période de 36 jours et le spectacle en est saisissant. Et en ce premier jour d'un scrutin qui célèbre aussi la vitalité démocratique de l'Inde, il est difficile de ne pas céder à la fascination de chiffres gargantuesques. Gonflée par la démographie croissante de l'Inde et son 1,2 milliard d'habitants, l'ampleur de ce scrutin législatif est de l'ordre du jamais-vu. Avec 814 500 électeurs enregistrés, soit 100 millions de plus qu'en 2009, il s'agit des plus importantes élections démocratiques jamais organisées au monde. Un peu comme si tous les pays d'Europe allaient voter."La danse de la démocratie", selon l'expression du Times of India, met en scène cette année des candidats aux personnalités très...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant